10 rue de la Grève, La Malbaie, QC, G5A 2R3
Téléphone : 418-665-3698
Close
La Malbaie, QC, G5A 2R3 10 rue de la Grève
418-665-3698
Trucs et Astuces

Voici quelques trucs et astuces pour la navigation. Ces informations sont des outils précieux à la planification de votre visite au Port de Refuge de Cap-à-l’Aigle.

Cartes marines: 1234, 1233, 1317, 1316, 1315 SHC
Contraintes de départ: 2 heures après la basse mer à Cap-à-l’Aigle
Contraintes d’arrivée: 1 heure après la haute mer à Québec
Distance: 71 milles nautiques
Navigation: Naviguez à distance d’un mille de la côte. Naviguez au centre du chenal à Cap-aux-Oies. Après la bouée K65 située au nord-ouest de la batture de la Prairie, longez l’Île-aux-Coudres. Dirigez-vous vers le centre du chenal lorsque vous apercevez l’église de Petite-Rivière- Saint-François sur la rive nord. Naviguez dans le chenal sud à l’île d’Orléans
Avertissement: Il est préférable de rester au centre du chenal pour profiter du courant et pour éviter quelques hauts-fonds. Si le vent est au sud-ouest et qu’il souffle à plus de 20 noeuds, le passage du Cap-aux-Oies est difficiles. Voir avertissement de l’Île-aux-Coudres à Québec.
Option: Vous pouvez arrêter à Saint-Laurent.
Tiré du guide « En Suivant le Saint-Laurent » (Retranscription autorisée par Voile Québec)

Deux routes sont possibles au départ de Québec. Le chenal de l’île d’Orléans rejoint le chenal du Nord à la hauteur du Cap Tourmente. Il est pittoresque, balisé par des bouées et des alignements lumineux, mais il est étroit, parsemé de hauts-fonds et réclame donc plus de vigilance. On n’y rencontre pas de bateaux de commerce, mais il n’offre aucune possibilités d’escale. Le chenal des Grands Voiliers et ensuite le chenal du Nord sont ceux qu’utilisent les navires de commerce. Ils sont très bien balisés et leur largeur minimum est de 305 m.

Cap-à-l’Aigle est le seul port accessible à toute heure du cycle de marée entre Québec et Tadoussac. L’Île-aux-Coudres et Baie-Saint-Paul assèchent à mer basse et Pointe-au-Pic n’offre aucune possibilité d’amarrage aux plaisanciers. Il faut donc franchir les 72 milles nautiques qui séparent Québec de Cap-à-l’Aigle en une seule traite. Les bateaux à voile pouvant faire route à 5 ou 6 noeuds sur l’eau doivent quitter Québec au moins deux heures avant la mer haute à Québec. On lutte contre le courant au début du trajet, mais on prend un peu d’avance. Lorsque le jusant s’établit, il permet de se rendre jusqu’à l’Île-aux-Coudres. Il faut absolument parvenir à franchir le passage de l’Île-aux-Coudres avant que le flot ne s’établisse. En naviguant par la suite à 3 miles au large du cap aux Oies, où le courant de flot est très faible, et en faisant route sur la bouée du haut-fond Morin, il est possible de parvenir à la hauteur de Cap-à-l’Aigle sans vraiment avoir à lutter contre le flot. La dernière partie du trajet vers la terre risque de se faire avec du courant de flot traversier.
(Tiré du « Guide du Tourisme Nautique » de la revue l’Escale)

Cartes marines: 1234, 1235, 1203 SHC
Contraintes de départ: 4 heures après la pleine mer à Pointe-au-Père
Contraintes d’arrivée: Arrivez au phare du Haut-Fond Prince précisément 2 heures après la basse mer à Pointe-au-Père .
Distance: 38 milles nautiques
Navigation :Du Port de Refuge de Cap-à-l’Aigle jusqu’au Gros Cap-à-l’Aigle, naviguez à 0.75 mille nautique de la côte pour éviter la batture de roche. Ensuite, naviguez au centre du chenal pour profiter du courant. À partir du phare de l’île Blanche, dirigez-vous vers le phare du haut-fond Prince pour éviter la batture aux Alouettes. Laissez à babord la bouée K58 (48 03’30″N, 069 38’38″W). Empruntez le chenal du Saguenay en respectant les bouées.
Avertissement: Pour entrer dans le Saguenay par vent du nord-ouest, arrivez à l’étale de basse mer. Le brouillard arrive rapidement et rend la navigation risquée à cause du trafic maritime. Lorsque le vent du NO se lève avec force à l’entrée du Saguenay, vous avez le choix de retourner à Cacouna ou de vous diriger vers Grandes-Bergeronnes.
Tiré du guide « En Suivant le Saint-Laurent » (Retranscription autorisée par Voile Québec)

Marina de Tadoussac: http://marina-tadoussac.com/

Cartes marines SHC: 1234,1235,1203
Contraintes de départ: 2 heures après la basse mer à Pointe-aux-Pères
Contraintes d’arrivée: 3 heures après la haute mer à Pointe-aux-Pères
Distance: 37,5 milles nautiques

Navigation:
1.- À partir de Tadoussac, demeurez à l’intérieur du chenal du Saguenay.
2.- Au phare du haut-fond Prince, évitez la batture aux Alouettes en respectant les bouées qui la délimite.
3.- Naviguez dans le chenal pour profiter du courant.
4.- Longez la côte à 0,75 mille nautique entre Gros Cap-à-l’Aigle et le port de Refuge de Cap-à-l’Aigle.
Tiré du guide « En Suivant le Saint-Laurent » (Retranscription autorisée par Voile Québec)

Avertissement:
En sortant du Saguenay, faites attention à la batture aux Alouettes. Surveillez attentivement les bateaux d’excursions et les navires de commerce. Lorsque le brouillard est dense, retardez votre départ.

Cartes marines: 1234, 1235 SHC
Contraintes de départ: 2 heures après la pleine mer à Pointe-au-Père
Contraintes d’arrivée: 2 heures après la basse mer à Pointe-au-Père
Distance: 29 milles nautiques
Navigation: Empruntez la passe de l’île aux Lièvres en vérifiant la dérive du bateau causée par le courant. Restez au centre du chenal du sud pour profiter du courant. Du Port de Refuge de Cap-à-l’Aigle jusqu’au Gros Cap-à-l’Aigle, naviguez à 0,75 mille nautique de la côte pour éviter la batture de roches.
Avertissement: La passe de l’île aux Lièvres doit être empruntée avec prudence à cause du courant et des traversiers. Avant de vous engager dans la passe, n’hésitez pas à communiquer avec le capitaine du traversier sur la voie 16.
Les îles du Pot à l’Eau-de-Vie offrent 2 mouillages.
Tiré du guide « En Suivant le Saint-Laurent » (Retranscription autorisée par Voile Québec)

Cartes marines: 1317, 1233, 1234 SHC

Contraintes de départ: une heure avant la pleine mer à Saint-François, Île d’Orléans
Contraintes d’arrivée: 3 heures après la basse mer à Pointe-au-Père
Distance: 52 milles nautiques
Navigation: Naviguez dans le chenal de Beaujeu. Le nombre restreint de bouées oblige à porter une attention soutenue. À partir des « Pilier » qui sont deux rochers en aval de l’Île-aux-Oies, le courant augmente et peut atteindre une vitesse de 7 noeuds. Le courant rend les embarcations moins manoeuvrantes, passez à bonne distance des bouées. À partir de la bouée H79 (47 21’18″N, 070 15’19″W), en aval de la traverse de Saint-Roch, maintenez le cap sur Cap-à-l’Aigle.
Avertissement: Par vent d’est, cette route n’est pas recommandée à cause du fort clapot dans la traverse de Saint-Roch et en aval de l’île aux Coudres. Par temps brumeux, il est difficile de distinguer les bouées au radar parce qu’elles sont distancées les unes des autres.
Tirés du guide « En Suivant le Saint-Laurent » (Retranscription autorisée par Voile Québec)

418-665-3698
gtremblay@refugecapalaigle.com
10 rue de la Grève
La Malbaie, QC, G5A 2R3